Entretien

Pierre-Marie Chauvin: la réputation, "une ombre qui court plus vite que soi"

Art contemporain | Sociologue et maître de conférences à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université, Pierre-Marie Chauvin est spécialiste des réputations, initialement dans le monde viti-vinicole, puis plus largement dans le monde social. Il publie dans la revue Réseaux une analyse détaillée de ! Faites le mur ! de Banksy et de sa mise en scène de l’invisibilité, participant ainsi aux dynamiques de recherches autour de la « sociologie visuelle » et de l’étude des images.

Portrait Pierre-Marie Chauvin © Pierre-Marie Chauvin
Portrait Pierre-Marie Chauvin
© Pierre-Marie Chauvin

À travers vos travaux, vous produisez une théorie riche et complexe de la réputation, comment la définissez-vous et quelles sont ses différentes formes ?

De manière imagée, je dirais que la réputation peut être considérée comme une ombre qui court plus vite que soi et malgré soi… elle nous devance souvent, elle circule mais elle n’est pas juste du vent, cette ombre est contraignante, car elle crée des attentes. Aussi peut-on chercher à s’affranchir de sa réputation, même une réputation positive. De manière moins imagée et plus sociologique, je définis la réputation comme une évaluation partagée au sein d’une communauté à propos d’un nom propre ou son équivalent (le mot réputation vient de […]

Il vous reste 75 % de l’article à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article…

Abonnez-vous à notre newsletter !

Si vous êtes déjà abonné(e) à notre newsletter,
merci de saisir votre adresse e-mail

Lire aussi

Liens externes

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Portrait Pierre-Marie Chauvin © Pierre-Marie Chauvin

Portrait Pierre-Marie Chauvin
© Pierre-Marie Chauvin

×


©

×