Tendance à suivre

Quand l'énergie devient forme

Art contemporain | Les expérimentations historiques sur la lumière puis sur la perception, les relations entre l’art et la danse, la circulation d’œuvres immatérielles dessinent en creux une matière qui échappe à la représentation mais qui prend une toute autre dimension dans le monde globalisé : l’energie.

Joseph Beuys, Capri-Battery, 1985 © Lucio Amelio
1 / 5
Joseph Beuys, Capri-Battery, 1985
© Lucio Amelio

Au coeur de la lumière, de la perception, du corps se déploie l’espace de l’énergie dans son infinie multiplicité, rayonnement, vibration, électricité, magnétisme, aura, charge, battement, oscillation, force vitale, flux, énergie circulatoire, énergie relationnelle, énergie productive... La captation de l’énergie, lui donner une forme, a motivé et continue de motiver des processus éclectiques d’artistes à travers le temps, l’espace, les mouvements actuels du monde.
Ce médium s’extrait de la contemplation ou de la représentation et parcourt, dans sa substance même, l’art de l’après guerre : les fluides de […]

Il vous reste 75 % de l’article à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article…

Abonnez-vous à notre newsletter !

Si vous êtes déjà abonné(e) à notre newsletter,
merci de saisir votre adresse e-mail

Liens externes

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Joseph Beuys, Capri-Battery, 1985 © Lucio Amelio Murakami Saburo, 1ère exposition Gutaï, Tokyo 1955 © GUTAI Revital Cohen, Electrocyte appendix © Revital Cohen François Azembourg, Choletaise (pliée) © Azembourg François Azembourg, Choletaise © Azembourg

Joseph Beuys, Capri-Battery, 1985
© Lucio Amelio

« 1 / 5 » ×


©

×