Analyse à décoder

Nantes : audit culturel d'une ville créative

Analyse à décoderArt & entreprise | En 1987 la fermeture des chantiers navals sonne le glas de Nantes, une ville moribonde engluée dans la nostalgie d’un passé économique prestigieux autour du commerce maritime et l’agroalimentaire. Aujourd’hui, Nantes affiche fièrement son attractivité touristique avec l’ambition de se hisser au niveau des métropoles européennes. Sa résurrection s’élabore singulièrement en une vingtaine d’années en s’appuyant avec audace sur une stratégie de développement fondée sur la création. Décryptage.

La Fabrique (Stereolux  et Trempolino). Nantes (Loire-Atlantique) 11_2011 © Jean-Dominique Billaud / Samoa
1 / 16
La Fabrique (Stereolux et Trempolino). Nantes (Loire-Atlantique) 11_2011
© Jean-Dominique Billaud / Samoa

Le cercle vertueux d’une politique culturelle maîtrisée

Nantes doit sa résilience au choix par le maire - Jean-Marc Ayrault - d’une politique culturelle fondée sur la création pulsée par Jean Blaise. Ce directeur artistique de spectacle, ancré dans l’identité de la ville dès les années 80, avait initié le Festival des Allumés de1990 à 1995. Dix ans plus tard, le bâtiment délaissé de l’ancienne biscuiterie L.U (Lefevèvre-Utile) est réhabilité et réactivé en un espace de vie et de culture, rebaptisé […]

Il vous reste 75 % de l’article à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article…

Abonnez-vous à notre newsletter !

Si vous êtes déjà abonné(e) à notre newsletter,
merci de saisir votre adresse e-mail

Lire aussi

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

La Fabrique (Stereolux  et Trempolino). Nantes (Loire-Atlantique) 11_2011 © Jean-Dominique Billaud / Samoa Lilian Bourgeat, Mètre à ruban, Bâtiment Aethica - île de Nantes, création pérenne Estuaire © Bernard Renoux Erwin Wurm, Misconceivable, Canal de la Martinière, Le Pellerin, création pérenne Estuaire 2007 © Gino Maccarinelli / Le Monde Tatzu Nishi, Villa Cheminée, Cordemais, création pérenne Estuaire 2009 © Bernard Renoux / Le Monde Felice Varini, Suite de triangles Saint-Nazaire 2007, Saint-Nazaire, création pérenne Estuaire 2007 © Andre Morin_LVAN / Le Monde Jean-Luc Courcoult, La Maison dans la Loire, Couëron, création pérenne Estuaire 2007 © Bernard Renoux / Le Monde Jenny Holzer © Collectif R L’absence, Atelier Van Lieshout, parvis de l’ensan (Ecole nationale supérieure d’architecture de Nantes) © Photo Dominique Dubois L’immeuble Manny, au coeur du Quartier de la Création © Jean-Dominique Billaud - Nautilus Nantes, SAMOA Observatorium, Péage Sauvage, Quartier Malakoff (Petite Amazonie), Nantes, création pérenne Estuaire 2012 © Gino Maccarinelli / Le Monde Roman Signer, Le pendule, Rezé, création pérenne Estuaire Nantes, Saint-Nazaire 2009 © Gino Maccarinelli / Le Monde Sarah Sze, The Settlers (Les Colons), Bouguenais, création pérenne Estuaire 2012 © Gino Maccarinelli / Le Monde Tadashi Kawamata, L’Observatoire, Lavau-sur-Loire, création pérenne Estuaire 2007-09 © Gino Maccarinelli / Le Monde The Giant Elephant - Nantes © LVAN - Nautilus François Morellet, De temps en temps, Nantes, création pérenne Estuaire Nantes<>Saint-Nazaire 2010 © J-D Billaud - Nautilus Nantes Serpent d’Ocean - Huang Yong Ping © Gino Maccarinelli

La Fabrique (Stereolux et Trempolino). Nantes (Loire-Atlantique) 11_2011
© Jean-Dominique Billaud / Samoa

« 1 / 16 » ×


©

×