Autoportraits d’artistes

Mengzhi Zheng par Mengzhi Zheng

Art contemporain | Le monde, c’est l’espace ouvert et en même temps la frustration de ne pouvoir aller au dehors, la peur de se confronter à ce qui m’entoure.
J’imagine mon évasion et je rêve à ce qui se passe à l’extérieur.

Portrait de Mengzhi Zheng, 2021 © Image : Vent des forêts
Portrait de Mengzhi Zheng, 2021
© Image : Vent des forêts

Je, le Monde

Le monde, c’est l’espace ouvert et en même temps la frustration de ne pouvoir aller au dehors, la peur de se confronter à ce qui m’entoure.
J’imagine mon évasion et je rêve à ce qui se passe à l’extérieur.

Un rapport ouvert à l’espace du dehors, l’envie et la crainte de le découvrir.

Cette ambivalence date de l’enfance. Je suis né en Chine. J’ai grandi dans la ruralité d’un village (accolé à une grande ville). Je suis venu en France à l’âge de 7 ans.
En Chine, je vivais dehors dans un espace ouvert. En France, à Paris, je vivais dans un espace clos, petit, centré sur soi.
J’ai été transplanté comme une jeune pousse. Il faut du temps pour que ses racines prennent dans […]

Il vous reste 75 % de l’article à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article…

Abonnez-vous à notre newsletter !

Si vous êtes déjà abonné(e) à notre newsletter,
merci de saisir votre adresse e-mail

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Portrait de Mengzhi Zheng, 2021 © Image : Vent des forêts

Portrait de Mengzhi Zheng, 2021
© Image : Vent des forêts

×


©

×