Spot sur...

Art contemporain : marché de l'art global contre marché régulier

Analyse à décoderMarché de l'art | Le documentaire intitulé « La Ruée vers l’Art » réalisé par Marianne Lamour a fait polémique lors de sa sortie en France en octobre 2013. Il traite de l’engouement sans commune mesure pour l’art d’aujourd’hui, décrit en image les codes d’une nouvelle jet-set d’initiés, un monde où l’imaginaire de la réussite côtoie le merveilleux. Face au marché régulier, la mondialisation a fait apparaître un marché global de l’art avec ses pratiques spécifiques qui méritent d’être remises dans un contexte d’évolution. Repères et éclairages.

Crouching Spider, Louise Bourgeois et Les Poissons Volants © Les Poissons volants
1 / 5
Crouching Spider, Louise Bourgeois et Les Poissons Volants
© Les Poissons volants

Construction du marché global en quelques repères

L’art, le développement de son marché a toujours épousé les oscillations géopolitiques et les grandes mutations commerciales. De la Renaissance au XVIIIème siècle, de la révolution industrielle à l’avènement de la bourgeoisie, de la modernité à l’hégémonie américaine après guerre, des collections se sont faites, défaites, d’autres se sont refaites.

Il est vrai que le marché de l’art s’est radicalement transformé ces dernières années. […]

Il vous reste 75 % de l’article à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article…

Abonnez-vous à notre newsletter !

Si vous êtes déjà abonné(e) à notre newsletter,
merci de saisir votre adresse e-mail

Liens externes

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Crouching Spider, Louise Bourgeois et Les Poissons Volants © Les Poissons volants Sans titre © DR Sans titre © DR Sans titre © DR Sans titre © DR

Crouching Spider, Louise Bourgeois et Les Poissons Volants
© Les Poissons volants

« 1 / 5 » ×


©

×