Analyse à décoder

L'art contemporain à Singapour en 3 concepts clés

Analyse à décoderArt contemporain | Une scène artistique active émergée en Asie du Sud-est au cours des années 2000 - cristallisée à Singapour - commence à se faire connaître en occident. L’édition 2015 de la foire de printemps Art Paris Art Fair a notamment présenté huit galeries phares installées à Singapour tandis que le Palais de Tokyo ouvre une fenêtre sur la création singapourienne avec l’exposition « Archipel secret ». Trois concepts clés pour comprendre l’importance de cette zone en ébullition économique et créative qui extrait sa singularité identitaire d’une multiplicité et d’un foisonnement naturel de cultures, d’ethnies, de religions, de langues.

Carte de l’Asie du Sud-Est © DR
Carte de l’Asie du Sud-Est
© DR

Une dynamique économique vertueuse

Singapour et l’ensemble des états qui formulent l’Asie du Sud-Est constituent une zone active de commerce maritime à l’intersection de trois mers, mer de Chine, océan indien, océan pacifique; une zone de passage, de brassage, de pollinisation de cultures et d’ethnies sans équivalents. Indépendante depuis 1965, aujourd’hui qualifiée de «  petite suisse de l’Asie  », la cité-état de Singapour s’est édifiée, parallèlement à Hong Kong, sur ses fondations anglo-saxonnes, exploitant une région économique et géostratégique primordiale par sa position à l’entrée du détroit de Malacca. La dynamique culturelle vertueuse combine une situation de marché où l’état est impliqué - 50 (…)

Il vous reste 75 % de l’article à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article…

Abonnez-vous à notre newsletter !

Si vous êtes déjà abonné(e) à notre newsletter,
merci de saisir votre adresse e-mail

Lire aussi

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Carte de l’Asie du Sud-Est © DR

Carte de l’Asie du Sud-Est
© DR

×


©

×