Tendance à suivre

Quel est la valeur d’un prix en art contemporain en France?

Art contemporain | Est-ce qu’un un prix français pour l’art contemporain augmente la notoriété internationale d’un artiste ? Parmi la multitude des prix en France, Nous avons analysées des cas clés pour voire plus claire.

Le Prix de la fondation d’entreprise Ricard crée en 1999 invite chaque année un curateur à organiser une exposition autour d’un groupe d’artistes âgés de moins de 40 ans de la scène artistique français.
L’un des artistes se voit alors attribuer un prix, décerné par un jury composé de collectionneurs d’art, et de curateurs d’éditions antérieures du prix Ricard. Le Prix consiste en l’achat d’une œuvre, qui est ensuite offerte au Centre Pompidou, ainsi qu’au financement d’un projet à l’étranger.
Parmi les artistes qui ont gagné le prix, 2 artistes notamment ont augmenté leur participation à des expositions de prestige :
Lili Reynaud Dewar gagnant en 2013, (Représentée par la Galerie Kamel Mennour Paris, Emmanuel Layr Vienne et Clearing New York) elle participe en 2014 à une exposition personnelle au New Museum de Ny « Live Through That ? ! », en 2014 et 2016 à une personnel à la galerie Kamel Mennour et en 2015 à la 56ème Biennale de Venise « All the World’s Futures ».
La deuxième est Isabelle Cornaro gagnant du prix 2010 (Représentée par la galerie Balice Hertling,Paris,galerie Francesca Pia Paris), elle participe depuis 2011 à différentes expositions personnelles à la fondation Hermès (Bruxelles), Palais de Tokyo et à la white Cube et collective à la galerie d’arte moderne de Rome, Musée d’art moderne de la ville de Paris, Palais de Tokyo en 2011 à Biennale de Sharjah et au Sculpture CenterNew York.

Le Prix Marcel Duchamp crée en 2000 par l’ADIAF confère un prix de 35 000 euro et en partenariat avec le Centre Pompidou dont le travail des quatre artistes nommés est présenté sur une surface d’exposition de 650 m2. En plus depuis 2011 pour dynamiser la scène artistique français l’ADIAF présente les artistes du prix Marcel Duchamp dans des musées français implantés hors de Paris. Le jury qui change chaque année est composée des noms internationaux du monde de l’art. Par exemple le jury du 2017 est composé par Bernard Blistène (France), directeur du Musée national d’art moderne, Centre Pompidou, Gilles Fuchs (France), collectionneur, président de l’ADIAF, Carmen Gimenez (Etats-Unis), Commissaire d’expositions, Solomon R. Guggenheim Museum, New York,Mao Jihong (Chine), Collectionneur, Président, Exception de Mixmind et Fangsuo, Guangzhou,Jérôme Sans (France), Directeur artistique, commissaire d’expositions,Erika Hoffmann (Allemagne), collectionneuse, Sammlung Hoffmann, Berlin, Akemi Shirana (France-Japon), représentante de l’association Marcel Duchamp.
Parmi les artistes qui ont gagné le prix on reconnait l’artiste internationalement connu Kader Attia gagnât du prix en 2016 représente par la galerie Nagel Draxler,Berlin.
Tatiana Trouve gagnât du prix en 2007 représenté par la galerie Perrotin elle à participé depuis 2008 à différentes expositions internationaux et biennale, Biennale de Venise (2007),Manifesta (2008), São Paulo Biennale (2010), Biennale de Lyon (2015), Biennale de Istamboul et Buenos Aires (2017) et à diverses expositions collectives au Centre Pompidou, Palais de Tokyo, Musée des arts décoratifs (Paris), Foundation Pinault, Castello di Rivoli, Gagosian gallery…
Egalement le duo d’artistes Daniel Dewar et Grégory Gicquel gagnât du prix en 2012,représentées par la galerie Lœvenbruck en 2017 ont participes à la Documenta et à des expositions collective au MOMA, Centre Pompidou, White cube…

Le prix Meurice pour l’art contemporain crée en 2008 par Franka Holtmann est un prix doté d’une valeur de 20 000€ avec le même jury depuis sa création dont chaque année il change seulement l’artiste lauréat de l’année précèdent.
Le jury est composé par Jean-Charles de Castelbajac, Parrain du Prix; Lola Gonzàlez, Colette Barbier, Directrice de la Fondation d’entreprise Ricard; Nicolas Bourriaud, Directeur Artistique de l’espace d’art contemporain la Panacée; Philippe Dagen, Écrivain et Professeur à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne; Claire Moulène, Conseiller artistique; Montse Aguer, Directrice du Centre d’Études Daliniennes; Jennifer Flay, Directrice de la FIAC; Marta Gili, Directrice du Jeu de Paume; Jean de Loisy, Président du Palais de Tokyo; Maryvonne Pinault, Collectionneur; Franka Holtmann, Directeur Général du Meurice; Henri Loyrette, Conseiller d’État; Hans-Ulrich Obrist, invité d’honneur.
Parmi les artistes lauréats on remarque Saâdane Afif gagnat du prix Merurice 2015 et du prix Marcel Duchamp 2009 representé par les galeries Xavier Hufkens Bruxelles et Mehdi Chouakri,Berlin, en 2017 a participe à une exposition personnelle The Fountain Archives au centre Pompidou.
L’artiste Neïl Beloufa gagnat laureat du prix en 2014 représenté par la galerie Balice Hertling,Paris et Ghebaly Gallery,Los Angeles, il participe en 2016 a deux exhibition personnelle : Projects 102 : Neïl Beloufa, au MOMA New York, USA et Soft (a) ware, à la K11 Art Foundation, Shanghai. Mathieu Kleyebe Abonnenc gagnât du prix en 2012 participe a divers biennales et expositions collectives, La triennale du palais de Tokyo 2012, la biennale de Venise en 2015 et divers expositions collectives, au Centre Pompidou Metz, Palais de Tokyo, Villa Medicies Rome…

Le Prix Sam crée en 2009 grâce au mécénat de Sandra Hegedüs. Il est doté de 20 000 euros et s’accompagne d’une exposition au Palais de Tokyo, ainsi que d’une publication. Le prix est destiné aux artistes français ou étranger résidant en France de mois 25 ans représentées par une galerie en Europe qui proposent un projet à destination d’un pays hors l’Europe et hors l’Amérique du Nord.
Le jury est composé par Jean de Loisy, Jean-Hubert Martin, Sandra Hegedüs, Marie-Ann Yemsi, Alfred Pacquement, Laurent Le Bon, Marc-Olivier Wahler, Thierry Raspail.
L’artiste franco-marocain Bouchra Khalili lauréat du prix en 2013 représentée par la galerie Polaris,Paris et la galerieofmarseille, Marseille a participé à une exposition personnelle au MOMA en 2016, au MACBA, Barcelone en 2015, New Museum, New York en 2014, a participé à la biennal de Venise en 2013 et en 2017 à la Documenta et à la biennal de Tapei.

La Bourse révélation Emerige crée en 2014 par Laurent Dumas président du group Emerige s’adresse aux artistes français ou résident en France de mois de 35 ans et n’étant pas représenté par une gallérie. La bourse qui offre un prix de 15 000 euros, permets à l’artiste de réaliser sa première exposition personnelle au sein d’une galerie française et de bénéficier d’une visibilité à l’étranger, elle offre un accompagnement tout au long du projet, depuis la mise à disposition d’un atelier pendant 1 an et l’aide à la production des œuvres jusqu’au financement de l’exposition elle-même.
Le jury est composé par, Laurent Dumas, Angélique Aubert directrice des projets artistiques au sein d’Emerige Gaël Charbau critique d’art et commissaire d’exposition plus le directeur de la galerie dont l’artiste fera l’exposition.
Parmi les lauréats du prix on peut remarquer l’artiste Vivien Roubaud gagnât de la Bourse en 2014 rapresenté par la galerie In Situ Fabien Leclerc, Paris, il présenté un installation pour la Fiac hors le mur au Jardin des Tuileries en 2015 et en 2016 présente un œuvre in situ « anémochories » au palais de Tokyo
Egalement le jeune artiste Edgar Sarin né en 1988 gagnât de la bourse en 2016 représenté par la galerie Michel Rein,Paris.
--
Artistes qui on gagné la Bourse Emerige et qu’on fait l’Ensba :
Lucie Picandet diplômé Ensba 2007 gagnant de la bourse en 2015

Carlotta Montaldo
Publié le 13/11/2017
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

 

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version


©

×


©

×